Notre Blog Actualités



Posté le 22 December 2016 - Rubrique Vie des Paroisses

Grande émotion à la paroisse de Nolay en ce 4ème dimanche de l’Avent, pour les messes d’au revoir au père Constantin Yatala Nsomwe, curé depuis 2008. En plus de cette fonction, il a également été nommé doyen du doyenné "Côte de Beaune" pendant 3 ans. Ses compétences en droit canonique lui ont permis de se mettre au service de l’Officialité diocésaine depuis 2010, et d’aider l’officialité du diocèse d’Autun.

Mais le père Constantin est aussi un enseignant dans l’âme : toutes ces années, il passait plusieurs semaines à Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour enseigner le droit canonique à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest. C’est donc Abidjan qu’il rejoint en janvier prochain, pour continuer cette mission au service de l’église d’Afrique. Et il en profitera pour retourner « au pays », en République Démocratique du Congo : là-bas, il envisage d’enseigner le droit constitutionnel.

Samedi à Jours-en-Vaux

Samedi soir, le père Constantin a célébré sa dernière messe du samedi soir en l’Eglise de Jours-en-Vaux le 17 décembre. Malgré la fraicheur du temps, l’Eglise a connu l’une de ses plus grosses affluences de l’année, plusieurs villages environnant y étaient représentés. 

L’Association  « l’Atelier du Bon secours » avait organisé un dîner festif pour lui témoigner de l’attachement des habitants et le remercier de ses huit années au service des petites communes de son diocèse. «  Constantin est un homme chaleureux et c’est tout le sens de cette soirée amicale, nous te disons au revoir avec notre cœur et une partie du tien restera inscrit pour toujours dans notre mémoire de chrétiens » a témoigné l’un de ses paroissiens.

Dimanche à Nolay

Dimanche, adultes et enfants de la paroisse l’ont remercié de tout cœur pour les relations d’amitié facilement tissées grâce à sa cordialité et son attention à chacun. Des jeunes ont entonné ce chant (sur un air connu !) : « Au revoir, Père Constantin, nous ne vous oublierons jamais ; vos 8 années passées ici sont dans nos cœurs à tout jamais. » Et tout le monde attend avec impatience l’été prochain, où il viendra passer quelques semaines de vacances au milieu de ses chers amis paroissiens !

Noël Belin et Sr Maryvonne

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...