Notre Blog Actualités



Posté le 16 septembre 2017 - Rubrique Carnet

C’est à Selongey qu’il est né en 1925 et c’est à Selongey que le P. Jean Louet a souhaité reposer. Ayant choisi d’être prêtre, il a suivi le cycle que beaucoup de prêtres de son âge ont suivi : petit séminaire à Flavigny et grand Séminaire à Dijon.

Ordonné prêtre en 1951 comme le Chanoine Darcy, c’est d’abord à Nuits-St Georges qu’il est nommé vicaire puis à Notre-Dame de Dijon en 1958. En 1966, il arrive à Chenove où il va rester jusqu’en 1991.

Prêtre marquant de la paroisse de Chenôve

On sait tout ce qui a été vécu dans notre diocèse dans ces années riches en réflexion, remises en cause, projets et mises en route. Il a accompagné, éveillé, aimé sa paroisse de Chenôve en acceptant aussi de servir le diocèse en étant doyen, responsable diocésain du monde ouvrier puis délégué épiscopal à la mission ouvrière. En 1991, il a continué ce dynamisme pastoral à Montbard en devenant même vicaire épiscopal.

Retiré, il ne fut pas inactif. Tant de paroisses ont pu bénéficier de son aide, de sa disponibilité. Durant toutes ces années de retraite, il ne s’est jamais désintéressé de la vie du monde, du diocèse, de la pastorale. Et il a su regarder avec recul et justesse toutes ces années d’intense réflexion qui ont suivi le concile Vatican II.

La maladie est arrivée dans sa vie. Mais il ne se plaignait pas. Et jusqu’au bout, jusqu’à ces derniers jours, il est resté attentif et reconnaissant pour tous ceux qui venaient le visiter.

Aussi, nous ne pouvons que rendre grâce pour toute la vie de Jean Louet et demander au Seigneur de l’accueillir.

Homélie du P. Pierre Mortureux

C’est le P. Pierre Mortureux avec lequel il a beaucoup partagé lorsqu’ils étaient ensemble à Chenôve qui a prononcé l’homélie de ses funérailles. Vous pouvez en retrouver le texte dans le document pdf ci-dessous.

 

Photos : © M.A. Trapet et diocèse de Dijon

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...