Notre Blog Actualités



Posté le 06 April 2017 - Rubrique Prière, veillée, célébration

Depuis plusieurs dizaines d’années, dans le diocèse de Dijon, c’est le mardi-saint que nous avons la joie de célébrer la messe chrismale.

Si dans l’Eglise catholique, elle a lieu le plus souvent le Jeudi Saint au matin, elle peut être aussi transférée à un autre jour, pourvu qu’elle soit proche de Pâques. C’est ce que font la plupart des diocèses de France pour faciliter la participation des fidèles et des prêtres.

Durant la messe chrismale, l’archevêque bénit les huiles saintes et consacre le Saint Chrême.

Bénédiction des huiles saintes

Les huiles saintes sont :

-       l’huile des catéchumènes donne la force du Saint-Esprit à ceux qui vont être baptisés et devenir les lutteurs de Dieu, à côté du Christ et contre l’esprit du mal.

-       L’huile des malades est le signe sensible utilisé dans le sacrement des malades. Elle procure le soulagement de l’Esprit Saint.

Le Saint Chrême

Le saint chrême est une huile parfumée, utilisée pour les onctions de consécration : après l’immersion ou l’aspersion baptismale, sur le sommet de la tête du nouveau baptisé ; au moment essentiel du sacrement de la confirmation, sur le front ; après l’ordination épiscopale, sur le sommet de la tête du nouvel évêque ; après l’ordination sacer­dotale, dans les paumes des mains du nouveau prêtre ; lors de la dédicace des églises et des autels, il est répandu sur les tables d’autel et sur les croix de consécration.

L’onction du saint chrême symbolise, en chacun de ces cas, la descente de l’Esprit Saint qui pénètre les êtres, comme l’huile imprègne profondément ce qu’elle touche. Elle fait participer les personnes, de façons diverses, à l’onction royale, sacerdotale et prophétique du Christ.

Cette Saint-Chrême sera donc utilisé dès les baptêmes de Pâques pour la vingtaine d’adultes qui recevront le baptême dans notre diocèse au cours de la Vigile Pascale (samedi 15 avril) puis tout au long de l’année pour les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’ordre.

Les prêtres, les diacres et tous les baptisés.

Prêtres, diacres et fidèles sont invités largement à cette célébration qui manifeste l’unité de toute la communauté diocésaine autour de son évêque.

Avant cette messe, tous les prêtres se réunissent à la maison diocésaine pour une journée de partage et de réflexion et au cours de la messe chrismale, les prêtres renouvellent leurs promesses sacerdotales : vivre toujours plus unis au Seigneur Jésus, chercher à lui ressembler, renoncer à eux-mêmes, être fidèles aux engagements attachés à la charge ministérielle, célébrer les sacrements, annoncer la Parole de Dieu avec désintéressement et charité.

Rassemblés en la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon, ou unis à la célébration grâce à la retransmission en direct sur la radio « RCF en Bourgogne » (1) avec les commentaires du P. Marc Roibin, tous les chrétiens de Côte d’Or participent avec joie à ce moment fort de l’année liturgique.

Aussi tout le monde est invité le mardi 11 avril 2017 à 19h30 à la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon.

 

(1)   RCF en Bourgogne Dijon : 88.3 ; Arnay-le-Duc : 98.5; Beaune : 102.0 ; Châtillon-sur-Seine : 106.6 ; Montbard : 104.3 . Et sur http://rcfbourgogne.radio.fr/

 

Photos (messe chrismale 2016) : © M. Trapet, J. Riegel ;
Affiche : S. Kieffer 

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 05 April 2017 - Rubrique Mgr Roland MINNERATH

Après avoir abordé chacun des personnes de la Trinité au cours des trois conférences précédentes, Monseigneur Minnerath a conclu ce cycle de conférences de carême sur la Trinité par une réflexion sur la « Trinité dans l’histoire ».

Devant une assemblée particulièrement intéressée par le développement du dogme trinitaire au cours de l’histoire, l’archevêque a rappelé les grandes étapes de la réflexion sur la Trinité, en comparant la théologie de l’Orient et celle de l’Occident, et en étudiant certains auteurs chrétiens.

Le texte de cette conférence vous est proposé dans le pdf ci-dessous.

Vous pouvez aussi relire les trois premières conférences :

Le Père, origine sans origine (conférence N° 1 du 26 février 2017)

La divinité du Fils (conférence N° 2 du 5 mars 2017)

La divinité du Saint-Esprit (conférence N° 3 du 19 mars 2017).

 

 

photos : © Trapet

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 03 April 2017 - Rubrique lire, écouter, regarder

Le numéro d’avril d’Eglise en Côte-d’Or,  la revue mensuelle du diocèse de Dijon, est à présent disponible !

Le dossier du mois : « La joie de croire »

Dans le langage chrétien de nombreuses expressions associent « la joie » et « croire ». La fête de Pâques approche et nous nous apprêtons à chanter : « Alléluia, Christ est vivant comme il l’avait promis ! ». Cette Bonne Nouvelle anime et marque la vie de chaque chrétien. Ce numéro d’Eglise en Côte-d’Or sur « La joie de croire » témoigne de cette joie du croyant qui vient de Dieu, une joie profonde et intérieure. Découvrez dans ce numéro des témoignages sur le choix de la vocation, sur la joie de cheminer pour recevoir un sacrement, sur la volonté d’animer et de faire partager sa joie aux autres. Dans l’article principal du dossier, il nous est rappelé que la joie est déjà très présente dans la Bible, et que cette joie que ressent le chrétien lorsqu’il a rencontré Dieu ne peut pas être éphémère, elle est bien plus qu’une émotion.

De nombreux autres articles à découvrir sur la vie de vos paroisses et du diocèse

Dans ce numéro d’Eglise en Côte-d’Or vous retrouverez aussi des articles sur la vie de vos paroisses, doyennés, mouvements et services, ou encore des témoignages sur les rencontres, célébrations et fêtes qui ont récemment été vécues dans le diocèse de Dijon.

En page « solidarité », retrouvez un zoom sur deux actions de partage réalisées par des paroisses : l’une en faveur d’un dispensaire au Bénin, l’autre en faveur d’enfants à Haïti.

Retrouvez aussi votre « Visage diocésain » du mois et votre page « culture ».
Envie d’en savoir plus ? N’hésitez pas à vous procurer Eglise en Côte-d’Or.

S’abonner ou se procurer Eglise en Côte-d’Or ?

Si vous souhaitez vous abonner au mensuel diocésain « Eglise en Côte-d’Or » (31 euros pour un an), cliquez iciou contactez le Service Abonnement au 03 80 63 16 73.

Vous pouvez aussi retrouver dès maintenant ce numéro d’avril à l’accueil de l’archevêché, à l’accueil de la Maison diocésaine à Dijon ou sur les tables de presse de vos paroisses.

 

La rédaction tient à préciser que les articles publiés dans le mensuel sont toujours différents de ceux publiés sur le site internet du diocèse.


Chers lecteurs, nous vous souhaitons une bonne lecture.

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 31 March 2017 - Rubrique Mouvements et associations

En cette période de carême, comme chaque année, le CCFD-Terre Solidaire accueille l’un de ses partenaires qui sillonne le diocèse pour présenter un projet de développement tout en permettant aux chrétiens de réfléchir à leur manière d’aider et de partager.

« Red Kuchub’al »

Carolina Esperanza vient du Guatemala et nous présente le réseau « Red Kuchub’al ». Ce réseau rassemble des associations paysannes des zones montagneuses du Guatemala pour qui l’agro écologie est un moyen au service d’une économie sociale et solidaire. Dans cette perspective, ses membres produisent, transforment et commercialisent des produits agro écologiques, et défendent un commerce équitable et une consommation responsable. Alors que leurs communautés paysannes sont mises à l’épreuve par l’exclusion économique, l’instabilité politique et le réchauffement climatique, les membres de Red Kuchub’al ont su impulser un développement propice à l’émancipation féminine.

Table-ronde avec les étudiants d’AgroSup

Ce séjour en Côte d’Or de Carolina Esperanza a commencé avec un temps original puisqu’en avec trois associations d’étudiants d’AgroSup à Dijon, le CCFD-Terre Solidaire a organisé une table ronde dont le thème était : « L’agro écologie au Guatemala... une source d’inspiration pour la France ? »

Les longs échanges entre Carolina Esperanza qui a présenté son réseau et Emmanuel Roze, polyculteur-éleveur en GAEC, en conversion biologique, à Longecourt-lès-Culêtre (21) ainsi que Léo Coutellec, chercheur, et qui représentait les associations Risomes et Alternatives Agriculturelles, très actives dans la vie du territoire de Mâlain et de ses alentours, ont permis une présentation assez surprenante des convergences entre ces différentes et captivantes initiatives devant un auditoire largement composé d’étudiants d’AgroSup.

 

Carolina Esperanza sera également présente :

Mercredi 29 mars à 18h : Rencontre-conférence, salle paroissiale, Venarey-Les-Laumes ;

Vendredi 31 mars à 18h30 : Soirée, salle des fêtes à Trochères (21) ;

le samedi 1er avril 2017 : rencontre-débat à 20 heuresà laSalle des fêtes d’Agey (21) ;

Dimanche 2 avril à 10h30 : Messe paroissiale à Saint Joseph (Dijon). Témoignages, discussions et repas partagé avec Carolina Esperanza.

 

Photos de la table ronde du 30 mars à AgroSup Dijon : © Diocèse de Dijon

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...