Notre Blog Actualités



Posté le 28 May 2014 - Rubrique Jeunes

Tous les jeunes de 18 ans à 30 ans ont rendez-vous ce week-end de l'Ascension (29 mai - 1er juin 2014) pour quatre jours de pèlerinage vers Vézelay !

Rendez-vous à l'abbaye de la Pierre-Qui-Vire, le jeudi 29 mai, pour quatre jours de pèlerinage, prière, temps fraternels, enseignements et partages vers la basilique de Vézelay.

 


Cette année, plusieurs routes à thème sont proposées :

- la Route Youcat propose, tout au long de la marche, un approfondissement de la foi grâce à des enseignements, des temps d’échange, de réflexion et de prière personnelle… Elle est animée par l’aumônerie étudiante de Dijon et des frères et sœurs de la communauté Saint Jean.

- la Route Spirit propose un temps d’approfondissement de la vie spirituelle, avec les pieds et le cœur, en puisant à la Parole de Dieu : initiation à la lectio divina, partages bibliques, liturgies monastiques… Elle est animée par des moines et des moniales des Fraternités Monastiques de Jérusalem

- la Route Music : pour ceux qui ont l’âme musicale, une Route chantante est ouverte : deux jours de vie « en chorale » à Vézelay, pour préparer la grande veillée du samedi soir à la basilique, et la messe solennelle du dimanche.

la Route Eurêka ! : avec la route Euréka !, les frères et sœurs de la Fraternité de Marie, Reine immaculée proposent un chemin « frayé par Jésus-Christ, la Sagesse incarnée, un chemin qui, en peu de temps mène à Lui, un chemin parfait ». (St Louis Marie Grignon de Montfort, Traité de la vraie dévotion, §167). Ce chemin, c’est la Vierge Marie.

ta propre route ! : pour ceux qui ont l'âme d'un aventurier, il est possible d'organiser sa propre route de l’Abbaye de la Pierre-qui-Vire à Vézelay.



Renseignements : www.routesdevezelay.org/



Photos : Routes de Vézelay 2013 - © CCU

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 26 May 2014 - Rubrique Jeunes

Du 20 au 27 avril, 43 lycéens du diocèse de Dijon ont vécu un pèlerinage en Italie, à Rome et Assise.

Les jeunes, originaires de Dijon, Beaune, Auxonne et de la Côte de Nuits, étaient entourés de sept animateurs, dont trois prêtres : le Père Vincent Sauer (responsable de la pastorale des jeunes), le Père Louis de Raynal (responsable diocésain des servants d’autel) et le Père Antoine Amigo (aumônier des lycées Carnot et Hippolyte Fontaine).

A Rome, les lycéens ont pu visiter le Forum et de nombreuses églises historiques. Ils ont également reçu le mardi 22 le témoignage de Sœur Audrey-Pascale, des Fraternités Monastiques de Jérusalem (où ils avaient leur pension, à la Trinité des Monts), qui a profondément touché aussi bien les jeunes que les animateurs !

Le lendemain, ils ont assisté à l’audience du pape François sur la place Saint-Pierre, et ont été très émus de voir si près le chef de l’Eglise.

Jeudi 24 avril, le groupe s’est rendu à Assise, où ils ont pu visiter le Portioncule, Sainte-Claire, Saint-Damien, Saint-François et marcher aux Carceri, dans un calme apprécié après le bruit et l’agitation de Rome !

Enfin, un des temps fort de ce pèlerinage restera évidemment ce retour à Rome pour assister à la canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II, que le groupe a pu suivre sur un grand écran devant le Palais Farnèse, avant de célébrer la messe au séminaire français.

C’est à la suite de cette dernière journée exceptionnelle que nos jeunes diocésains ont pris le bus pour rejoindre Dijon, où ils resteront marqués par ce pèlerinage rempli de joie au cours duquel se sont mêlés offices, temps de prière, temps de partage, marche, pèlerinage, détente, visites et enthousiasme !

 

Photos : © Pastorale des jeunes

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 16 May 2014 - Rubrique Jeunes

Le « pélé » à Notre-Dame de la Salette constitue, pour les collégiens du diocèse de Dijon, un rendez-vous très attendu. Renouvelé chaque année, ce sont les jeunes d’hier qui assurent maintenant,  adultes à leur tour, l’animation et l’encadrement des ados.

Le pèlerinage avait lieu du 22 au 25 avril 2014, durant la période de l’octave de Pâques.

Il réunissait cette année, une centaine de jeunes qui pratiquent l’aumônerie à Auxonne, Beaune, Dijon, Saulieu, Verdun sur le Doubs...  Le point commun de ces jeunes est l’enthousiasme et le bonheur à se retrouver ensemble...

Après plusieurs heures de voyage, les massifs des Alpes se dévoilaient et à 1800 m d’altitude nous arrivions dans ce cadre exceptionnel du sanctuaire de la Salette, au milieu des cimes encore enneigées, qui invite à la contemplation et au recueillement.

L’organisation des chambrées, du restaurant  et autres commodités était rapidement réglée pour laisser place au programme  de notre temps fort.

Tout concourt à l’intensité de ce temps fort ; L’animation est rythmée autour de la prière, le chant et les témoignages. L’organisation et les sujets sont taillés sur mesure pour des collégiens à l’énergie débordante, avec une alternance entre temps de réflexion et chants de louange exaltés ; Ajouter à cela, l’expérience et la joie communicative de l’équipe d’animation issue des quatre coins du monde ; et bien sûr, le message de la Vierge qui résonne dans l’intimité des cœurs : « Avancez mes enfants, n’ayez pas peur, je suis ici pour vous conter une grande nouvelle ...». 

 « La Salette est une invitation à la joie d’un monde réconcilié avec Dieu. La Vierge Marie pleure pour que, par la conversion des pécheurs et la miséricorde de Dieu, le sourire revienne sur les visages et que les montagnes se couvrent de blé. » (Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne)

Cette année, le fil rouge du pèlerinage était le thème « Porteurs d’Espérance», à partir de la méditation de la scène de l’évangile de Marc où quatre porteurs, passant par le toit, amènent à Jésus un paralysé lequel lui pardonne ses péchés et le renvoie sain chez lui. (Mc 2,1-12)

Pour les jeunes (et moins jeunes), se posent de nombreuses questions : Quand suis-je « porteur d’espérance » ? Par qui suis-je porté moi-même ? Quels sont les « ingrédients » qui m’aident à être porteur d’espérance ou à accepter d’être porté ? Inversement, qu’est-ce qui m’en empêche, me paralyse dans ma vie de fraternité ? Quelle est l’attitude de Jésus face aux infirmités de chacun ? Et moi, quelles infirmités puis-je présenter à Jésus ? Tout ce cheminement conduit progressivement vers un sacrement de la Réconciliation au sens renouvelé, mais toujours libérateur... pour devenir davantage « Porteur d’Espérance » !

Au final, nous souhaitons remercier tous ceux qui ont rendu possible ce moment fort : l’Equipe Pastorale Jeune de Dijon (EQUIPAJE), les sœurs de Notre Dame de la Salette, les accompagnateurs des différentes aumôneries, et bien sûr, les jeunes... Il ne fait pas de doute qu’ils seront nombreux aux rendez-vous de l’année prochaine.

 

                                                David Cousin, 
                                        animateur des jeunes 
                                sur la paroisse St-Joseph de Dijon

 

Photos : © EQUIPAJE

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 25 April 2014 - Rubrique Jeunes

A l’appel du pape François, nous étions près d’une centaine de jeunes du diocèse de Dijon à nous réunir à la veille des rameaux pour la JMJ diocésaine.

Le pape nous avait donné à méditer la première béatitude : « Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux ! ».

 


Après un temps de prière et de louange à la cathédrale Saint-Bénigne, Mgr Minnerath nous a donné un enseignement sur cette béatitude, nous invitant à devenir pauvres de cœur en attendant du Christ seul notre joie et notre vie.  

Nous avons ensuite pu partager un dîner rapide « pizza-coca », avant de nous diriger vers l’église Notre-Dame. Là-bas, nous avons célébré la liturgie des rameaux, et pu entendre trois témoignages de chrétiens engagés : un prêtre, un couple et une consacrée. Ces témoignages nous ont permis de voir concrètement comment peut s’incarner la foi dans notre vie, et de voir ainsi la joie que le Christ donne lorsqu’Il est vraiment au centre de nos vies.  

La dernière partie de la soirée était consacrée à l’adoration. Plusieurs prêtres étaient également disponibles pour nous donner le sacrement de réconciliation.

Entre enseignement et témoignages, louange et recueillement, cette soirée a permis à chacun de pouvoir venir puiser à la source les forces nécessaires pour rentrer dans cette grande semaine sainte et pour préparer nos cœurs à vivre de la grâce du Ressuscité.


                                                            Jérôme Bertrand
                                   séminariste à la paroisse Saint-Bernard de Dijon

 


Photos : © Emmanuel Lerayer

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...