Notre Blog Actualités



Posté le 13 fvrier 2012 - Rubrique Jeunes

Le week-end d’Ecclesia Campus, qui s’est déroulé à Rennes, s’est achevé la semaine dernière (4-5 février). Rencontre avec quelques-uns des 24 Dijonnais ayant participé à l’expérience.

« C’était un week-end génial avec beaucoup, beaucoup de jeunes. C’était magnifique, simplement magnifique » : les propos de Marie-Cécile résument bien l’engouement que ces deux jours à Rennes ont provoqué chez nos jeunes Dijonnais.

« C’était un week-end inoubliable », « c’était un rassemblement joyeux avec beaucoup de monde et en même temps on était au centre de l’évènement », « un week-end joyeux et à la fois très priant »…

Tous sont unanimes. Ce week-end, qui a rassemblé pas moins de 2500 jeunes, 200 aumôniers (religieux, religieuses, laïcs), 5 évêques et 57 intervenants a été chargé en émotion. Leur plus grand souvenir ? « La soirée louange, un très grand moment avec le concert de Glorious » répondent en chœur deux étudiantes. « En sortant du concert, je n’avais plus de voix ! » confie l’une d’elle.

Les autres temps forts ont été les enseignements (« nous avons appris énormément de choses »), les ateliers (36 au total : l’aumônerie de Dijon s’occupait d’un atelier autour du thème de Vatican II, atelier qui a d’ailleurs été suivi de très près par la direction du « Jour du Seigneur ») et les rencontres : « ce week-end fût très enrichissant sur le plan spirituel et sur le plan des rencontres, car nous avons eu à fréquenter de nombreuses personnes qui nous étaient étrangères et avec qui nous avons pu tisser des liens ».

Puis, Jean-Baptiste a expliqué ce que les jeunes chrétiens peuvent espérer de ce genre de rassemblement : « ce très bon week-end était dans la continuité des JMJ. Ce genre d’évènements nous rappelle que nous ne sommes pas seuls dans la foi chrétienne, que nous sommes de nombreux jeunes à partager cette foi ».

Unanimement, ils ont reconnu que cela avait été « dur de rentrer »…

Le Père Raphaël Clément, qui était du voyage en tant qu’aumônier des étudiants, a annoncé qu’un autre évènement réunissant les jeunes chrétiens aurait lieu l’an prochain, probablement cette fois-ci dans le nord de la France. Gageons que nos Dijonnais seront de la partie.

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 30 janvier 2012 - Rubrique Jeunes

Le grand rassemblement Ecclesia Campus devrait rassembler 2500 étudiants de toute la France à Rennes, ce week-end (4-5 février).

Au programme : conférences, veillées, célébrations, moments de partage, moments festifs…

Le thème du rassemblement a été emprunté à l'Evangile de Jean « Que tous soient un » (Jean, 17, 21). Il s'organise autour de quatre dimensions : formation, prière, rencontres, fête. Les étudiants pourront écouter de grands témoins engagés dans l'Eglise et la société dans le cadre d'ateliers et de conférences. Une messe sera célébrée chaque jour (cérémonies présidées notamment par Mgr d’Ornellas et par le cardinal Barbarin). Un espace Ecoute-Vocations-Confession est également prévu.


Et nos jeunes Dijonnais, dans tout cela ?


Ils seront 24 à partir (dont le Père Raphaël Clément, aumônier des étudiants) dans un bus qui accueille également les étudiants de Besançon, Belfort et Mulhouse.

L'aumônerie de Dijon animera un atelier sur place, dont le thème est une initiation au Concile Vatican II :  "Vatican II pour les nuls".

Il a été fait en sorte que chaque jeune souhaitant participer à cet évènement puisse le faire. Ainsi, le prix du voyage pour chacun a été très réduit. Afin de financer ce projet et d’autres qui interviendront tout au long de l’année, des actions seront menées.
Prochain rendez-vous de soutien : un repas, qui aura lieu le samedi 18 février au soir, dont les bénéfices serviront à financer ces activités (ci-joint, en PDF, un bulletin d’inscription).

Nous souhaitons évidemment un très bon voyage aux jeunes du diocèse, qu’ils reviennent plein d’énergie et d’espérance pour aller évangéliser le monde !

Afficher le PDF
Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 28 dcembre 2011 - Rubrique Jeunes

Ils ont quitté Dijon et les différentes villes de Bourgogne et de Franche-Comté ce 27 décembre.


60 jeunes originaires des diocèses de la région ont entrepris de voyager jusqu’à Berlin pour participer au rassemblement européen qui a lieu cette année dans la capitale de l’Allemagne et rejoindre les 30000 jeunes originaires de tous les pays d’Europe qui vont se réunir autour des frères de la communauté de Taizé pour vivre 5 jours de réflexion, échanges et prières.

Initiée par Frère Roger, le fondateur de Taizé, et poursuivie aujourd’hui par frère Aloïs et toute sa communauté, c’est désormais une tradition : chaque année, Taizé réussit ce pari de réunir des dizaines de milliers de jeunes dans une capitale européenne pour un « pèlerinage de confiance ».

Jusqu’au 2 janvier, accueillis dans des familles ou des paroisses de toute la ville, ils vont pouvoir réfléchir, discuter, méditer et prier à partir de la lettre écrite par Frère Aloïs : « Vers une nouvelle solidarité ». C’est la première fois que ce rassemblement européen a lieu à Berlin, mais la communauté de Taizé rappelle que depuis longtemps, des frères sont venus à Berlin, y compris lorsque la ville était partagée par le mur : « La première visite d’un frère de Taizé a Berlin remonte a 1955. Dès que, en 1961, le mur a été construit, coupant la ville en deux, les frères ont multiplié leurs visites à Berlin-Est. De nombreux groupes de prière s’y sont formés dans les années ‘80. Frère Roger y est allé en 1986 pour une étape du « pèlerinage de confiance ». Il avait fallu demander aux autorités communistes la permission de célébrer une prière : celle-ci a eu lieu simultanément dans deux grandes églises, catholique et protestante, réunissant six mille jeunes d’Allemagne de l’Est. La permission avait été accordée à condition qu’il n’y ait pas de participants de l’Ouest. Cette époque est maintenant révolue et Berlin est un symbole pour tous ceux qui, à travers le monde, essayent de franchir des murs de séparation pour répandre la confiance. »

La communauté annonce dès maintenant qu’en Août 2015 aura lieu à Taizé un rassemblement international pour les 75 ans de la communauté et les 100 ans de la naissance de frère Roger, un « Rassemblement pour une nouvelle solidarité ».

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 01 dcembre 2011 - Rubrique Jeunes

Les collégiens des classes de 4è et 3è des établissements scolaires privés ou publics avaient rendez-vous ce dernier dimanche de novembre à Sombernon.


Réunis autour du thème de la solidarité, près de 200 jeunes étaient présents.

La journée, organisée par la Pastorale des Jeunes (et qui se tient tous les deux ans, le premier dimanche de l'Avent), a débuté par différents ateliers. Les jeunes ont notamment pu réfléchir sur leurs formes d'engagement ou sur les choix qu'ils avaient à poser dans leur vie, mais également écouter des témoins (deux volontaires du Secours Catholique venus partager leur action, ainsi que Céline Ducable, qui a vécu plusieurs années en Equateur pour l'animation d'un projet de promotion féminine) ou encore observer un autre style de prière, les danses d'Israël grâce à un couple venu pour l'occasion.

Après un repas bien mérité, les collégiens ont écouté le témoignage du Père Luc Lalire, de retour d'Uruguay.

Enfin, une messe de clotûre avait lieu en milieu d'après-midi. Une quinzaine de prêtres entouraient Mgr Minnerath, tout juste revenu de son séjour à Rome.

Après un mot d'accueil de Rémi Garrot, maire de Sombernon, la cérémonie débuta dans la Salle Polyvalente de la commune.

Après la lecture de l'Evangile, l'Archevêque a encouragé les jeunes « à veiller ». Puis, leur à proposer de se remettre en question : « Avez-vous rencontrer le Christ personnellement ? Ou est-ce que c'est quelqu'un dont vous avez entendu parler au catéchisme ?  C'est pourtant cette rencontre qui va faire que vous soyiez heureux. Il faut l'accueillir comme un don. Veillez... ».
Mgr Minnerath a également invité les collégiens à faire attention à notre environnement quotidien : « Aujourd'hui, nous sommes formatés par les médias, Internet, qui provoquent des comportements, des échelles de valeur. Croyez-vous qu'il est facile d'attendre le Christ qui vient ? Se séparer de ses chères habitudes ? Aujourd'hui, c'est peut-être plus difficile qu'à d'autres époques. Puis-je être heureux, trouver ce que je cherche ? Ou je préfère me laisser manipuler ? Demandez-vous si vous êtes vraiment libre dans les choix que vous faites. Est-ce que je suis libre ou est-ce que je suis le mouvement ?  Veillez à rester libre. Veillez à trouver les amis qui vous y aideront ».

Enfin, l'Archevêque a préconisé aux jeunes la recherche du service : « Recherchez ce qui fait l'unité, le respect des autres, comment faire de sa vie un service. Détestez le repli sur soi, l'oubli de l'autre. Aujourd'hui, nous avons besoin de vrais témoins. Des gens qui ont vraiment rencontré Jésus. Quand on l'a rencontré, on ne le quitte plus. Ouvrez-vos coeurs à Jésus, et demandez toujours à le connaître mieux... ».

A la fin de la célébration, les jeunes ont quitté groupe par groupe Sombernon pour rentrer dans leurs communes respectives. Bien fatigués par cette belle journée, mais des souvenirs plein la tête, assurément.

Bookmark and Share
Commentaires (1)
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...
Chevalier Florence
Le 09 dcembre 2011 à 11H18
Bravo et merci pour ce bel article.