Notre Blog Actualités



Posté le 23 septembre 2016 - Rubrique Jeunes

En ce temps de rentrée scolaire, on a pu remarquer que l’initiative prise par quelques prêtres les années antérieures a été reprise dans de nouvelles paroisses : la bénédiction des cartables.

Le temps de la rentrée

Même les plus anciens parmi nous se souviennent combien la rentrée scolaire est toujours très importante pour les enfants. La rentrée, c’est un changement de classes, d’écoles parfois ; ce sont des nouveaux camarades de classe, de nouveaux enseignants. Derrière tous ces changements, il y a à la fois peut-être de l’inquiétude, mais aussi une volonté de progresser, de grandir, d’être assidu, de tenir ses engagements de début d’année. Et le cartable est souvent le signe de ce renouvellement vécu par chaque enfant, surtout quand il est neuf !

Présenter toute l’année scolaire à Dieu

Aussi, accompagner la rentrée des catéchismes par cette bénédiction des cartables, est une façon de présenter toute l’activité scolaire à Dieu, c’est comprendre que scolarité, vie familiale et vie de foi ne sont pas totalement indépendantes, c’est unifier sa vie. C’est aussi placer cette nouvelle année sous le regard de Dieu, vouloir avancer avec lui, pour grandir physiquement, intellectuellement et spirituellement.

C’est bien ce qu’exprimait les prières de bénédiction qui ont été prononcées à cette occasion :

 

« Seigneur, Toi qui es la source de bénédiction et qui veux sans cesse nous bénir,

regarde ces enfants qui te présentent leurs cartables.

Accorde-leur de travailler avec courage et dans la joie ;

à l’école, à la maison, et en toutes choses,
qu’ils sachent te rendre grâce pour ta présence, pour ton aide,
et pour ton Esprit-Saint qui fait l’unité entre tous.

Toi qui nous as donné une intelligence pour comprendre et un cœur pour aimer,
bénis tous les enfants ;

bénis leurs enseignants, leurs familles, leurs amis,
et tout le personnel qui travaille dans l’enseignement.

Bénis ces cartables, afin qu’ils rappellent à tous que tu restes avec nous à chaque instant de notre vie
et que tu nous aides à la rendre plus belle. »

 

 

Photos :
© Cécile Robert - Auxonne
© Marie-Dominique Trapet - Meursault
© Caroline Benedetti – Is-sur-Tille

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 19 septembre 2016 - Rubrique Jeunes

Dimanche prochain, le 25 septembre, deux mois après avoir vécu les Journées Mondiales de la Jeunesse en Pologne, tous les jeunes partis avec le diocèse de Dijon sont invités à se retrouver pour prier et rendre grâce, témoigner et partager.

Dimanche 25 sepembre à 18h30, ils pourront participer à la messe des jeunes en l’église Notre-Dame de Dijon, suivi par un temps de rencontre.

*      *
*

Les jeunes témoignent : Et vous comment avez-vous vécu les JMJ ?

 

BLANDINE : « Je savais que j’irais !

Dès que j’ai su que les JMJ allaient être à Cracovie, la question ne s’est même pas posée pour moi, je savais que j’irais.

J’avais déjà entendu parler de cet événement auparavant et je savais qu’en y allant j’allais vivre un moment inoubliable, ce qui fut le cas. Les JMJ m’ont beaucoup impacté, que ce soit sur le plan spirituel mais aussi social et culturel. En effet nous avons vécu de nombreux temps forts, des grands rassemblements pour de grandes messes, des temps de prières, de chants, de méditations très intenses qui permettent à chaque jeune de se recueillir tout en sentant autour toute la force et la puissance d’une Eglise jeune et vivante grâce à la présence de tous ces jeunes du monde entier.

Les fruits des JMJ

J’ai pu personnellement réfléchir sur la question des vocations (une question qu’il faut prendre soin de poser) tout en étant soutenue par des prêtres. 

Les JMJ c’est aussi de nombreuses rencontres, que ce soit avec les jeunes du diocèse mais aussi avec des jeunes d’autres pays : j’ai pu faire la connaissance de jeunes libanaises par exemple alors que je cheminais. Il y a un fort esprit de fraternité qui nous amène à tisser des liens forts, et cela nous réhabitue à briser toutes les frontières qui peuvent exister entre les personnes.

Apprendre à se recentrer sur l’essentiel

Enfin, l’immersion totale dans le patrimoine polonais permet aussi d’apprendre à s’adapter, à mettre de côté ses habitudes et à se recentrer sur l’essentiel. On apprend, lorsqu’on séjourne dans un pays étranger, à observer leur manière de vivre, à les respecter et cela permet de vivre mieux.

Ce pèlerinage permet de se recentrer sur sa vie mais aussi de reprendre un grand souffle pour continuer de cheminer dans notre vie spirituelle car voir autant de jeunes rassemblés pour une même cause, l’Eglise catholique réunie par le Pape, procure chez tous certaines émotions!

Allez au Panama !

Je tiens vraiment à dire que si des jeunes ont l’occasion de partir au prochaines JMJ au Panama ou bien hésitent encore, qu’ils saisissent cette chance car c’est un moment fort qu’il faut au moins vivre une fois dans sa vie, et qu’il ne peut procurer que du bon en chacun de nous ! »
 

*      *
*

MARYLOU : « Un départ difficile

Je me suis décidée très tard à partir aux JMJ car j’avais peur des attentats… Le jour J approchait et j’ai finalement fait le grand saut. J’ai donc quitté la France soucieuse, douteuse mais une fois arrivée sur le sol polonais tout s’est envolé.

Nous avons été pris dans un mouvement de joie, de partage, de solidarité et d’amitié incroyable.

L’apport des autres

Nous n’étions pas chacun de notre côté, à vivre les JMJ séparément, non ! Nous étions une véritable famille et nous vivions cette magnifique expérience tous ensemble. Nous avions tous des différences, nous n’avions pas les mêmes goûts, la même façon de prier, les mêmes questions, les mêmes attentes et ce sont toutes ces différences qui nous ont permis de vivre pleinement ces JMJ. 
Nous étions tous attentif au désir des uns et des autres et nous avons trouvé ce que nous étions venu chercher : LA JOIE !
La jolie d’être catholique, le bonheur d’être tous ensemble réuni autour du Pape pour le Seigneur notre Dieu, l’euphorie de rencontrer plein de personnes de tous les pays, la fierté de représenter la France, d’être catholique.

Nous avons eu la chance de visiter des lieux saints et nous avons beaucoup marché malgré la météo parfois capricieuse (canicule, pluie, froid,…) ce qui a eu pour effet de renforcer encore plus notre groupe.

Les fruits des JMJ

Les JMJ ont été une source de bonheur et de fierté. Nous avons la chance d’être catholique alors témoignons notre foi au monde entier. A présent je n’ai plus peur car je sais que Dieu est avec nous et qu’il nous protège ». 

 

 

Photos : © Droits réservés

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 15 septembre 2016 - Rubrique Jeunes

Le dimanche 11 septembre a eu lieu la rentrée des scouts d'Europe du district de Dijon.

Le rendez-vous était donné à 11h00 aux différentes unités : louvettes, louveteaux, guides, scouts, guides aînées, routiers mais aussi à toutes les familles appelées à vivre avec leurs enfants ce grand moment de la rentrée scoute.

Pour certains qui font leur première rentrée c'est le début d'une grande aventure, pour d'autres c'est le grand jour de leur montée des louvettes ou louveteaux aux guides ou scouts, pour d'autres c'est le départ des guides ou scouts vers le feu (guides aînée) ou le clan (routiers) qui marque l'arrivée chez les "aînés" et le début de leur vie scoute adulte. Après les joyeuses retrouvailles, les différents rassemblements au cours desquels ont lieu ces "montées" se déroulent solennellement.

Puis, c'est le "repas tiré du sac" qui donne de la force à chacun pour ensuite monter jusqu'à la statue de Notre Dame d'Etang en récitant le chapelet accompagnés de plusieurs aumôniers scouts.

L'après-midi se termine par une magnifique messe célébrée par les pères Serge Athénor, Louis de Raynal et Vincent Sauer, en plein air au pied de la statue de Notre Dame, où tous confient la nouvelle année scoute qui commence.

Fleur Bouyé


Photos : © Scouts et Guides d’Europe, Marie Grunenwald

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...


Posté le 08 septembre 2016 - Rubrique Jeunes

Pour finir l’été, les jeunes responsables de club ACE (Action Catholique des Enfants) de 15-16 ans sont partis en mini-camp, du 22 au 26 août à Villedieu-les-Mouthe (25). Dans cette aventure, deux responsables plus expérimentés les accompagnaient. L’objectif de ce séjour était de vivre un temps de convivialité mais aussi de se former à l’organisation d’un camp. Pour cela, ils s’étaient réunis dans l’année pour construire ce séjour. De l’élaboration des menus, à l’organisation du transport, en passant par la préparation du matériel, puis sur place : avec le ménage, la cuisine, les courses et l’organisation des journées,… Les camps ne sont plus tout à fait comme ils les imaginaient en tant qu’enfant. Mais c’est maintenant avec d’autant plus de motivation qu’ils ont envie de s’investir tout au long de l’année et pourquoi pas faire partie des équipes d’organisation de camps l’année prochaine !

Ils vont pouvoir partager leurs expériences avec les autres responsables lors de la réunion de rentrée des membres actifs de l’ACE, qui aura lieu samedi 17 septembre à la chapelle Saint-Jacques de Dijon. Une belle journée pour partager et se dynamiser pour toute l’année !

Pauline Petit

LME pour l’ACE
03 80 63 14 47
fedeace21@wanadoo.fr

Photos : © ACE

Bookmark and Share
Aucun commentaire ...
Commenter
Veuillez remplir tout les champs ...